Archives de catégorie : fantaisie, fantastique

Dernier rêve

Lorsqu’il n’y a plus rien, il n’y a plus rien. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publicités
Publié dans délires, fantaisie, fantastique, fantastique, folie, identité, littérature, métaphore | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Disparition de l’univers

Le jour où l’univers s’écroulera sur lui-même. Un jour ou l’autre, voire même les deux, l’univers va tomber dans le vide, et le vide lui-même va lui aussi tomber dans le vide. Je vous laisse imaginer le tableau : quelque chose, puis plus rien, sauf la disparition définitive du tangible. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, avertissements, environnement, fantaisie, fantastique, humour, littérature, logorrhée, sciences et technologies | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Nous sommes des jouets

Perdu aux fins fonds d’un désert numérique, dans ces territoires hostiles où on entend vivre la vie, mais pas la sonnerie des téléphones, c’est d’une seule traite que je suis revenu gai, sans un sou, vaguement gris, avec des fleurs … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, fantaisie, fantastique, Libye, littérature, politique, économie, société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mais pour qui PIERRE C.J. VAISSIERE se prend-il ?

Mais pour qui PIERRE C.J. VAISSIERE se prend-il ? Pour Dieu le Père ? Pour Dieu le Fils, cet empoté de la Drôme, empoté et mal embouché (car il faut voir les colères qu’il pique contre ses concurrents, sous prétexte qu’ils vendent des cochonneries pour touristes, sur la place de l’église) et qui, contrairement à son père qui a créé deux petits personnages rigolos rien qu’avec ses petites mains et de la terre glaise Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, fantaisie, fantastique, grosse déconnante, humour, impiété | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bugarach : l’Arche de Pierre

Notre mont Ararat sera le Bugarach, ce haut lieu spirituel dont l’altitude est garante d’une survie, à condition toutefois que les illuminés qui l’encombrent soient éliminés. Les varans de Komodo, lions, guépards, tigres, crotales et autres scorpions embarqués s’en chargeront, pour peu que nous les ayons suffisamment domestiqués afin qu’ils soient en mesure d’obéir et d’exécuter nos ordres. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, Bugarach, fantaisie, fantastique, grosse déconnante, humour, littérature, obscurantisme, intolérance, occultisme, rumeurs | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Mécontents de vos élus ? DELETE VOTE & RESET

Soyons brefs : vos élus vous ont déçu ? Ils vous déçoivent ? Pas encore, mais ça viendra ? Un seul réflexe, mais le bon : DELETE VOTE & RESET™.
Pour en savoir plus et passer votre commande sans tarder… Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans fantaisie, fantastique, grosse déconnante, politique, économie | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Image de soi, miroir, acné et salle de bains

Ce matin, en me levant, qu’est-ce que je vois dans mon miroir de salle de bains ? Rien.
Vous auriez fait quoi à ma place ? Question stupide car vous n’êtes pas moi, même si, hasard aidant, vous portez le même nom que celui que je trimbale depuis ce jour qui m’a vu naître en pleine nuit. On était en décembre, mois connu pour ses longues nuits d’hiver, même si on était encore en automne en ce jour sombre du 7 décembre (je précise la date au cas où quelqu’un l’ignorant encore décide, pour je ne sais quelle raison intéressée, de me fêter mon anniversaire) 1945 (je précise l’année pour que personne ne s’avise à me faire présent d’un hochet, surtout en cette saison hivernale où les seuls qu’on trouve sont de glace. Comme le miroir de ma salle de bains). Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, humour, littérature, projection | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le poids des mots – Peser ses mots

Une petite voix venue d’outre conscience m’a reproché un style d’une rare vulgarité et d’une incommensurable grossièreté pour des textes sans intérêt, vains et imbéciles qui ne donnent de moi qu’une bien vilaine image. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans fantaisie, fantastique, humour, littérature, savoir-vivre, société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Lettre aux promeneurs égarés

Option numéro 2 : vous pouvez tout simplement admettre que la vie n’est pour vous qu’avanies, injustices, malchance, malheurs, consternation, défaites et tristesse insondable sans borne. Allez-y d’une larmichette en espérant que, émue aux larmes citoyens et pleine de compassion, votre souris viendra vous consoler. L’espoir ne fait-il pas vivre ? Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, grosse déconnante, littérature, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vol à vau l’eau

Je me promène tranquillement sur la décharge à me demander ce que je vais pouvoir y glaner lorsque je me prends le pied droit dans un crucifix en fil de fer barbelé, les plus dangereux, sans doute laissé ici par un malheureux se croyant abandonné de Dieu, qui s’en est débarrassé en échange d’une profonde amertume jointe à un douloureux sentiment de trahison. Je le ramasse et me le passe au cou en veillant à ne pas m’éborgner au passage.
Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, littérature, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une bouteille à la mer ?

Je me sentais perdu, seul, désespérément seul, naufragé de la vie. Face à l’amer j’y avais jeté mes dernières munitions, une bonne douzaine de bouteilles de bière que j’avais vidées pour oublier mon mal être. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans fantaisie, fantastique, image, roman photo, littérature, relation aux autres, relations, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Voyage au TÜPØTEGRATHAI

Me rendre au TÜPØTEGRATHAI (s’écrit aussi Tüpötegrathai ou Tupeutegrathai, mais prononcer tu-peux-te-gratter) me démangeait depuis trop longtemps pour que je laisse passer l’occasion. Une des filles dont j’avais fait la connaissance approfondie lors de ma quête d’un miroir au Mahagoni, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, fantaisie, fantastique, politique, économie, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Lettres du Kissgrizpatankça et du Yakmoakiconte

Vous le saviez, sinon tant pis, mais il était un temps où j’étais en manque de lettres. Les personnes qui ont l’insigne désavantage de me connaître savent pertinemment (du moins pour celles que la sénilité n’a pas encore touché, mais ça viendra) … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans fantaisie, fantastique, politique, économie, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 commentaires

Sur la route du Blennoragistan

…Je suis tombé nez à nez avec des animaux fabuleux, mais si affabulateurs qu’ils ne ressemblent qu’en partie à ce qu’ils prétendent être.
J’ai trouvé des trésors d’imagination, volé des rêves à des poètes qui auraient mieux fait de garder un œil sur eux plutôt que de rêvasser, me suis sucré au passage en vendant du café à des Turcs. J’ai lu dans le marc de café et, n’y voyant que du feu, ai jeté ma tasse dans la première flaque venue.
…On m’a chassé, on m’a poursuivi, on a rameuté les chiens pour me pourchasser. Lorsque les premiers taïauts sont parvenus à mes oreilles je me suis caché dans les taillis pour éviter l’hallali.
…Je me suis battu avec un crocolion, heureusement repu. Je ne l’aurais jamais mangé, sa viande ayant vraiment un sale goût proche de celui de nombreux peintres du dimanche qui feraient mieux de casser leur croûte plutôt que de donner à voir leur version du monde.
…La seule fois où j’ai rencontré quelqu’un d’heureux au Kigristan j’ai d’abord cru que c’était un clown. Après j’ai pensé que c’était un acteur qui jouait le rôle de quelqu’un d’heureux. En fait c’était le Président, ce que j’ai appris lorsque je me suis retrouvé derrière les barreaux…
…Il est des pays où on marche sur la tête, comme par chez nous, mais il en est d’autres, tel le Kigristan, où on marcherait sur les têtes qui joncheraient les rues si chacun ne l’avait pas perdue depuis longtemps en même temps qu’il a perdu tout espoir.
…Au Hachpé, les fous et les idiots courent les rues en toute liberté même si les moins atteints préfèrent marcher… Pour être tranquilles ils ont stocké sous bonne garde (…) les personnes saines et intelligentes.
…ne pouvant supporter davantage le guignol qui se pavanait à l’écran, ce tsar de l’humilité décréta l’état d’urgence, celui de guerre plus celui de cessation de paiements avant de mettre fin à ses jours comme je mis fin au mien.
…En repartant, j’ai fait un crochet par le Chtavépourtanprévnu. J’aurais vraiment dû éviter.
En parlerai-je? Je ne sais, tant les souvenirs cruels m’assaillent et me serrent la gorge plus que ne le ferait un 80 b à une plantureuse créature qui, à vue d’oeil, fait au moins un 95 d. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, fantaisie, fantastique, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 commentaires

Honte divine

Dimanche. Je ne vais pas à la messe. Ça ne sert à rien. Avant je croyais pouvoir y rencontrer Dieu et le voir. Comme tant d’autres. Mais Dieu se cache. Invisible. Et autrement plus que l’homme invisible. En tout cas, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans fantaisie, fantastique, impiété | Tagué , , , , , , , | 4 commentaires