Archives de catégorie : projection

Une incarnation de l’humilité

Une leçon d’humilité et plus que d’estime de soi, d’amour. De soi. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, grosse déconnante, humour, identité, littérature, logorrhée, projection, psy | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une séance de spiritisme

L’esprit, il est point venu, et c’est pas faute qu’on l’a pas appelé. « Esprit es-tu là, esprit es-tu là. Si tu es là, tape un coup ; si t’es pas là, tape deux coups ». Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, humour, logorrhée, obscurantisme, intolérance, occultisme, projection, société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Image de soi, miroir, acné et salle de bains

Ce matin, en me levant, qu’est-ce que je vois dans mon miroir de salle de bains ? Rien.
Vous auriez fait quoi à ma place ? Question stupide car vous n’êtes pas moi, même si, hasard aidant, vous portez le même nom que celui que je trimbale depuis ce jour qui m’a vu naître en pleine nuit. On était en décembre, mois connu pour ses longues nuits d’hiver, même si on était encore en automne en ce jour sombre du 7 décembre (je précise la date au cas où quelqu’un l’ignorant encore décide, pour je ne sais quelle raison intéressée, de me fêter mon anniversaire) 1945 (je précise l’année pour que personne ne s’avise à me faire présent d’un hochet, surtout en cette saison hivernale où les seuls qu’on trouve sont de glace. Comme le miroir de ma salle de bains). Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, humour, littérature, projection | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rêve de trahison

Dans mon rêve, il me plantait un couteau dans le dos, se détournait de moi, m’abandonnait puis m’ignorait.

Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans onirisme, politique, économie, projection, société | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Voyage au Chtavépourtanprévnu

Un voyage hors du commun dans un pays itou, pas du tout tralala-itou, narré d’une façon telle qu’on pourrait croire que je déraille. Croyance stupide puisque je ne suis ni un train, ni une chaîne de vélo.
Un texte qu’un fou du roi aurait pu écrire, mais le roi, pas couillon, ne lui a fourni ni crayon, ni papier. Quand on a le pouvoir, difficile de le lâcher. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, carnets de voyages, fantaisie, fantastique, projection, voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire