Archives de catégorie : délires

Dernier rêve

Lorsqu’il n’y a plus rien, il n’y a plus rien. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publicités
Publié dans délires, fantaisie, fantastique, fantastique, folie, identité, littérature, métaphore | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le temps qui passe, la molle et autres emmouscaillements

Le temps,celui qui fonce tête la première et qui nous tire par les pieds pour les mettre devant, s’est dépassé ces derniers temps. Un champion, le temps !On est en juin ou par là, un de ces mois pas plus crétin … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, enfants, famille, parents, santé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Qu’est-ce que ça fait d’être mort ?

Qu’est-ce que ça nous fait d’être mort ? Qu’est-ce que ça fait de naître ? Enfin un éclairage basse tension sur cette question métaphysique qui a une certaine importante. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, logorrhée, métaphysique, religions, idéologies, vivre et mourir | Tagué | Laisser un commentaire

Ecoutes illégales, NSA et FBI

Les conséquences tragiques d’écoutes téléphoniques et de paranoïa. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans actualités, délires, grosse déconnante, humour, international, nouvelles du monde, lois, justice, nouvelles, contes | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rêve de Pape, rêve de Papesse

J’ai rêvé que j’étais Pape, Le Pape. Ou plutôt La Pape, la Papesse, si vous voulez. Qu’on m’explique pourquoi on ne dit pas la Mamesse, hein ? Ou la Mômesse, si la Pape est une fille, jeune et tout. Mais faut pas rêver et ça n’est n’est pas demain la veille ni l’avant veille de l’Avant qu’on verra sur le trône épiscopal une gonzesse. Accorte et court vêtue, comptez-y encore moins. Tout à fait entre nous, mieux vaut cela, car avec tous les frustrés qui se baladent dans les couloirs vaticanesques, ô misère ! Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, délires, grosse déconnante, impiété, littérature, religions, idéologies | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Image de soi, miroir, acné et salle de bains

Ce matin, en me levant, qu’est-ce que je vois dans mon miroir de salle de bains ? Rien.
Vous auriez fait quoi à ma place ? Question stupide car vous n’êtes pas moi, même si, hasard aidant, vous portez le même nom que celui que je trimbale depuis ce jour qui m’a vu naître en pleine nuit. On était en décembre, mois connu pour ses longues nuits d’hiver, même si on était encore en automne en ce jour sombre du 7 décembre (je précise la date au cas où quelqu’un l’ignorant encore décide, pour je ne sais quelle raison intéressée, de me fêter mon anniversaire) 1945 (je précise l’année pour que personne ne s’avise à me faire présent d’un hochet, surtout en cette saison hivernale où les seuls qu’on trouve sont de glace. Comme le miroir de ma salle de bains). Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, humour, littérature, projection | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lettre aux promeneurs égarés

Option numéro 2 : vous pouvez tout simplement admettre que la vie n’est pour vous qu’avanies, injustices, malchance, malheurs, consternation, défaites et tristesse insondable sans borne. Allez-y d’une larmichette en espérant que, émue aux larmes citoyens et pleine de compassion, votre souris viendra vous consoler. L’espoir ne fait-il pas vivre ? Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, grosse déconnante, littérature, Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

J’ai point vu le loup, mais j’l’ai entendu

Si les loups ont quasiment disparu des soirées costumées, ils hantent nos plaines et montagnes, décimant les troupeaux. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, délires, humour, littérature | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Forêt, puisatier, chaman, flaque d’eau et… splash !

Devant passer 30 jours en pleine forêt j’ai dû creuser un puit. Pas pour en boire l’eau, mais pour me faire propre beau chaque samedi, jour de repos que je passerais à rêvasser, méditer, glaner, glander, être en parfaite harmonie zen avec la nature et les hôtes de ses bois, bref, me laisser aller à la plus vaste vacuité, sans autre attente que ne rien attendre, ce qui, hélas ! est déjà une attente. Jusqu’au dimanche où les étoiles, surtout la mienne –Orion– seraient au rendez-vous. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans allégorie, délires, littérature, nouvelles, contes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mes voeux pour 2011, une fois pour toutes

On reprend les mêmes et on recommence, on clone en pas mieux ce qui a déjà été fait, on met les pantoufles au chaud, on ne se dessaisit jamais de son parapluie, on encaustique les langues de bois, on ne change pas un iota à ce qui fonctionne comme d’habitude, donc sur trois pattes… C’est dans cet état d’esprit du ronron que je vous présente mes voeux pour 2011, en priant pour que : La moëlle soit toujours substantifique, la métaphore ne cesse jamais d’être douce, que la folie continue à être pure, la portion congrue, les cordons bleus, la peur verte, les singes malins, la mule têtue, le chien fidèle Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans écrits libres, délires, société | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Impermanence

Ô mais, c’est qu’il m’en est arrivé des choses dans la vie. ! Entre les boulots que j’ai faits, ceux que j’aurais aimé faire, ceux qui me faisaient rêver, ceux qui me décevaient, ceux qui me fuyaient ou ceux qui me faisaient déguerpir, sans compter tout ce qui m’est arrivé comme tuiles, vacheries, mauvaises surprises, avanies, et tout ce qui ne m’est jamais arrivé comme réussites, bonnes surprises, joies et liesses, pieds divers et autres sympathies… ben c’est pas rien, je vous le dis.

Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans affaires, commerce, activités, délires, nouvelles, contes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vol à vau l’eau

Je me promène tranquillement sur la décharge à me demander ce que je vais pouvoir y glaner lorsque je me prends le pied droit dans un crucifix en fil de fer barbelé, les plus dangereux, sans doute laissé ici par un malheureux se croyant abandonné de Dieu, qui s’en est débarrassé en échange d’une profonde amertume jointe à un douloureux sentiment de trahison. Je le ramasse et me le passe au cou en veillant à ne pas m’éborgner au passage.
Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, fantaisie, fantastique, littérature, voyages, carnets de voyages | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Passer du coq à l’âne, de l’âne à Lise, de Lise à Belle, etc.

L’histoire dramatique de puces dont chacun veut se débarrasser Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, littérature, nouvelles, contes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Modane ou Fuca, riz ou pruneaux

Modane en Savoie. Ce n’est pas parce qu’elle est prise, d’après de très mauvaises langues, pour un des trous du cul du cul du monde (qui en a bien d’autres), que cette charmante cité a un quelconque rapport avec le Modane, laxatif bien connu. Ville de transit, tout s’y déroule à merveille. Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans délires, grosse déconnante, humour, rumeurs, société | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires