Inquiétude chez les marchands de bateaux

Les migrants du bassin méditerranéen n’auront bientôt plus besoin d’embarquer à bord des merveilleux bateaux censés les amener sur les magnifiques rivages européens. Chaussés d’une simple paire de tongs achetée trois francs (CFA) six sous (CFA) dans leur joli pays, ils pourront d’ici peu traverser la mer les pieds quasiment au sec. De très jolis ponts flottants sont en effet en train d’être installés d’une rive à l’autre. Sachant qu’un cadavre lambda mesure environ 1,70m, un de ces ponts n’attend plus que ses 5000 derniers cadavres pour être mis en service.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, émigration, migrants, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s