Soif de connaissance

L’espace, l’espace infini, qui a beau être infini ne peut accueillir, ni héberger, ni recevoir l’immensité de mes pensées, quoi que bornées, qui, sans jamais pouvoir le cerner ni le remplir, l’envahissent.
Je parle de ces pensées invasives qui tournent autour de lui, l’encerclent, s’y introduisent, lettre qui restera morte malgré le paquet de timbres collés sur l’enveloppe qui l’embrasse et le clôt.
L’espace, immense, dont mes sens ne peuvent concevoir ni appréhender dimension et texture. L’espace, cette mouvance hors de ce temps que nous avons fabriqué pour, mais ce n’est là qu’illusion, ne pas déraisonner. Mais de quelle raison s’agit-il ?
Je navigue, vague à l’âme, mû par ces lames qui, parce qu’elles roulent, nous bouleversent. Sans le nord qui nous signifie, du moins le croyons nous, que nous ne sommes pas perdus, nous le serions, corps et biens. Je veux dire âme et chair, celle que nous vendons au-dessus d’un prix nécessairement mésestimé par manque de connaissance. Ou très largement surestimé, voire au dessous de l’en-deça.
Savoir que l’étoile, là, celle-ci, crucifiée dans sa toile de soie bleu nuit, n’est pas encore car pas encore perçue ou que cette autre, là, est éteinte car s’étant éteinte à cause d’un putain de miroir qui se la joue Alzheimer, me fait moins frémir que l’eau de la bouilloire qui donnera le thé. Quatre jours sans boire n’est pas proprement glorieux, mais la soif de connaissance est doublement piètre chose, vu le résultat. Je ne parle pas seulement pour moi que la musique de la matière noire ne saurait parvenir à d’autres oreilles que celles que je me fabrique en rêve.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans écrits libres, littérature, métaphysique, philosophie, sciences et technologies, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s