Un joyeux Noël de pauvres

La neige c’est blanc beau, tant que personne n’a marché dedans pour aller prendre sa voiture, y monter, la faire démarrer et la saloper avec les gaz d’échappement. La neige c’est pur, une fois qu’on lui a enlevé toutes les scories et particules  qu’elle a récupérées en tombant de là-haut. Une pince à épiler de précision, une bonne loupe, et le tour est joué. Sinon on peut aussi la laver, mais pas à l’eau chaude, sinon elle fond. La neige c’est froid  comme de l’eau qui, en gelant, est devenue de la glace. L’eau gelée est plus froide que la glace italienne, sans doute  parce qu’il fait plus froid ici qu’en Italie.

Ici, c’est la France, un petit morceau de  France, avec des montagnes et de la neige dessus parce qu’il a neigé. Du coup les enfants sont excités, encore plus que les rennes du père Noël. Excités et contents, plus que les bestiaux du blanc barbu qui vont en avoir plein les pattes comme chaque année à la même période, d’autant qu’ils s’entraînent sans relâche depuis l’Avant. D’ici qu’ils protestent, mais c’est rare, et rechignent à la tâche, ce qui arrive parfois… Comme quand il faut aller livrer des jouets de récupération, plus ou moins retapés et que des gosses de riches ont pris soin d’esquinter avant de les mettre à la poubelle où des sbires du père Noël les aura récupérés. Mais enfin, chacun fait bien comme il peut, d’autant si le chacun en question est menacé de ces méchants coups de fouets que distribue le père Fouettard qui en marre du second rôle. Il paraîtrait même qu’il pense à démissionner. Enfin, pas tant qu’il y a des pauvres.

Les enfants de pauvres sont moins gâtés que les autres, surtout à Noël, et encore plus s’il a neigé et qu’il n’y a plus de bois  à mettre dans la cheminée à cause d’une chanson idiote que chante dans le vieux poste TSF une chanteuse un peu grecque, plus d’autres qui prétendent être des Compagnons de la chanson.  

« Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S’il fait du soleil à Paris
Il en fait partout
Fais du feu dans la cheminée
Je rentre chez moi
Et si l’hiver est trop rusé
On hibernera » 

Bref, il n’y a plus une seule bûche à donner à manger au feu, et si ça se trouve, il n’y a pas de cheminée, rien qu’un vieux poële dont le tuyau est bien trop petit pour que le gros bonhomme à robe rouge y passe avec sa hotte. Quand il est en forme, comme aujourd’hui, il tente le coup, mais en prenant garde à laisser sa hotte sur le toit.
Du coup les enfants n’auront pas de jouets, mais comme ils sont moches comme tout, ça n’est pas plus mal. Ce qui ne les empêche pas de pleurer et d’en vouloir à leur père qui n’a rien à voir avec le père Noël. Il boit, raison pour laquelle la mère des gamins est partie avec le père Noël de l’an dernier. Par la porte, elle était partie, pas par le tuyau de poële.

Les enfants de pauvres ne sont vraiment pas gâtés, mais encore heureux quil y ait de la neige. La neige c’est blanc comme un linceul, froid comme une tombe, et gratuit. Autant dire que tout le monde peut se l’offrir, même les plus pauvres des pauvres.
Alors les mioches qui râlent, ça va un moment, se dit le père qui n’en peut plus, en regardant ses gamins qui n’en peuvent plus. Cette année, on va enfin se faire un beau Noël.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, littérature, Noël, nouvelles, contes, vivre et mourir, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un joyeux Noël de pauvres

  1. Charles Joseph dit :

    Terrible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s