Un lectorat heureux : Pierre C.J. Vaissiere se la ferme pendant 10 jours

Le 16 avril,

Mais où donc a-t-il bien pu dénicher cette horreur de carte postale? Et pourquoi Luis Mariano?

Je reçois ce jour une carte postale sublime que m’adresse Pierre C.J. Vaissière, qui me demande d’informer son lectorat d’une absence (ça n’est pas la première, mais évitons de lui dire) qui l’empêchera d’écrire sur ce blog ainsi que sur d’autres qu’il pollue allègrement chaque jour que fait notre saigneur quand il n’est pas occupé à tuer le cochon – le pauvre ! (je parle de la bête) –, le porc ! (je parle du surineur). Aussi réjouissons-nous, car cela devrait durer jusqu’au 25 de ce mois d’avril, moins joli mois que n’est celui de Marie –le doux may–, sans doute le plus beau de tous, après juin, juillet, septembre, août et octobre avec les vendanges.  Ceci dit, si pour janvier on fait abstraction du 1e, de sa gueule de bois et ses étrennes, le jour du tirage des rois est l’occasion de telles réjouissances qu’on regretterait qu’il n’existe pas, surtout dans les maisons de retraite et autres mourroirs. N’oublions pas mars et avril, avec la sève montante qui nous emplit d’une nouvelle vigueur, promesse de joies hélas moins spirituelles que celles du mois de Marie, pleines de grâces.

Refrain
C’est le mois de Marie
C’est le mois le plus beau
À la Vierge chérie
Disons un chant nouveau.
– 1 –
Ornons le sanctuaire
De nos plus belles fleurs
Offrons à notre Mère
Et nos chants et nos coeurs.
– 2 –
Vierge, que ta main sème
Et féconde en nos coeurs
Les vertus dont l’emblème
Se découvre en ces fleurs.
– 3 –
Montre-toi notre Mère
De tes enfants chéris
Reçois l’humble prière
Pour l’offrir à ton Fils.
– 4 –
Prends, ô Vierge très pure
Nos présents et nos voeux
Garde-nous sans souillure
Sainte Reine des cieux.
– 5 –
Fais que, dans la patrie,
Nous chantions à jamais
Ô divine Marie
Ton nom et tes bienfaits.

C’est pendant que je fredonnais avec piété ce magnifique chant à Marie dont le cinquième couplet, avec sa référence à la Patrie, me bouleverse plus que je ne saurais le dire, que j’ai compris le pourquoi du portrait de Luis Mariano sur cette carte de Cadix. Qu’à mon sens, quelqu’un a bricolée. Ibn Shobol ? Marinella ? Catherinetabella ? Non ? Si ? Ou Anno-Maria ¿Por qué no?

Pour qui aimerait en savoir plus à propos de Luis Mariano et de Cadix.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans humour, relation aux autres, relations, voyages, carnets de voyages, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s