Tunisie, Egypte : émoi des dirigeants, et moi, et moi, et moi

Par intérêts égoïstes, qu’on nomme “diplomatie” dans les salons où ça cause dur en grignotant des petits fours, la plupart des états occidentaux, représentés par leurs gouvernants et leurs grandes entreprises (de démolition ?) ont soutenu à bout de bras chargés de cadeaux des régimes dictatoriaux, participant largement à ce que des potentats s’installent sur un trône en or.

.

« Donnant donnant. Pour une “tranquillité” et des intérêts mutuels, notamment économiques, nous vous soutenons, nous vous entretenons, nous fermons les yeux sur la façon dont vous dirigez vos pays et sur les arrangements “commerciaux” qui vous permettent de vous enrichir à titre privé. En échange vous répondez à ce qu’on attend de vous, vous suivez les règles de conduite que nous vous dictons, vous étouffez tout ce qui pourrait mettre en péril notre équilibre, mais nos accords doivent rester opaques si ce n’est absolument secrets. Afin de péréniser notre collaboration, vous devrez cependant veiller à relâcher de temps en temps la bride sur le cou de vos ressortissants, car trop en étrangler les ferait se révolter et nos grands principes libéraux et démocratiques seraient montrés du doigt et mis à mal. Ne nous mettez pas dans l’embarras en nous amenant à soutenir des mouvements de contestation ou de révolte contre vos agissements, cela n’étant ni dans votre intérêt, ni dans le nôtre. Si jamais cela devait se produire malgré les miettes que nous versons avec votre accord à certaines organisations humanitaires, miettes qui font illusion et diversion, nous serions hélas obligés de vous lâcher, malgré les risques que cela comporterait pour nous. Si nous avons besoin de vous stratégiquement, n’oubliez pas que vous avez besoin de nous pour assurer votre longévité politique, votre aisance et vos arrières. »

 

Mais les temps changent et les peuples rendus exsangues par les politiques iniques de dictateurs trop longtemps soutenus par des dirigeants occidentaux inconscients (ou purement intéressés), les peuples se rebiffent. À la surprise générale… surtout des dirigeants, cela va de soi. Qui, ne manquant ni d’air, ni d’aplomb, ni même de la moindre pudeur s’en émeuvent. On croit rêver !

.

— Chéri, on retourne en Tunisie cette année ? Ils sont si gentils, si prévenants.
— Je sais pas, je pensais au Maroc. C’est cool aussi. De là on file au Burkina, chez le Nanard,  puis en Côte d’Ivoire chez la Rose et Irié. C’est super cool là-bas.
Pourquoi pas l’Egypte ? Il paraît que c’est si beau, si tranquille.
Mais un peu bruyant, des fois. Ceci dit, c’est calme aussi, surtout dans le sud, et c’est pas comme avant avec les terroristes, aujourd’hui on y est en sécurité.
Et si on allait en Chine ? Ou au Pays du Matin calme.
— La Corée ? Je le sens pas trop. Ça craint un peu avec la Corée du Nord.
Sinon, on pourrait faire un périple en Asie centrale. Kazakhstan, Kirghiztan, Blennoragistan
Tüpötegrathai…
Comment ça, je peux me gratter ?
J’ai pas dit que tu peux te gratter, mais le Tüpötegrathai, un pays par là-bas, vers le Yakmoakiconte. Au sud du Chtavépourtanprévnu. C’est bien les bonnes femmes, ça. Nulles en géo.
— C’est bien beau tout ça, mais t’as vu le prix des billets d’avion ? Et aucun de nos copains n’a de jet privé… Je crois qu’on va se refaire la Dordogne, comme l’an dernier.
— Ou la Creuse…
— Arrête tes conneries, on n’a personne là-bas.

..

Tunisie Egypte et les autres : surprise et émoi des dirigeants

.

.

.
Pour les nulles en géo, une carte. Pour les nulles en navigation internet, cliquez sur la carte pour l’agrandir.

 

 

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans affaires, commerce, activités, éthique, international, nouvelles du monde, rumeurs, voyages, carnets de voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tunisie, Egypte : émoi des dirigeants, et moi, et moi, et moi

  1. grand loup dit :

    encore une discrimination régionale pourtant Guéret rime avec paix (d’après Léon)

    pour ben Ali, j’en suis encore baba, à qui le tour ????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s