Foot et banques, économie numérique et WikiLeaks

Les Eric décartonnent. S’agirait-il d’un virus ?

Pour Éric Ie, le maire à la crème, c’est silence radio. Moi j’aurais fait pareil après un licenciement quelque peu, comment dire… honteux ? Profil bas.

Le footeux, Éric II devrait se cantonner à ce qu’il connaît, le foot, il me semble. Cependant grands argentiers qui ont le cul cousu d’or et politiques devraient entendre ce qu’il raconte, qui est loin d’être fondamentalement une connerie, hormis les moyens à mettre en oeuvre pour que changent les choses. (Voir à ce propos l’article “Abus de biens sociaux”).

Quant à notre roquet transfuge politiqueux, j’ai nommé Éric III, qu’il se rabaisse à ce qu’il connaît : l’envie, la haine, le désir de pouvoir et l’injustice.

.

Éric Ie.
On l’a dit, c’est silence radio. Mais entendu dire que ça causait dans les chaumières de certains juges. Cependant va savoir, ce ne sont peut-être que d’infâmes rumeurs injustifiées.

Éric II.
Ben mon coco, c’est quoi qu’il t’arrive ? On se sentait pas très propre des sous sous qu’on gagna et du coup on voulait faire la peau à un système dont on profita ? C’est-i qu’il aurait honte ? Qu’il a quelque chose à expier ? Ou c’est-i que profondément il exprime avec une voix qui porte ce que d’autres pensent tout bas pour les plus tièdes, tout haut pour ceux qui n’ont même plus de quoi se chauffer mais qui se la ferment quand même pour toucher des miettes ?

Eric III.
Baissons les prétentions d’un cran, mon gars, on n’est pas en Chine, on n’est pas en Iran, on n’est pas au Soudan et, pas de bol, hein ? pas non plus au Zimbabwé. D’ailleurs, et si je ne m’abuse, dans tous ces pays la place est déjà prise par d’encore plus grands humanistes épris d’équité que toi. C’est vraiment ballot !
Une chose me rassure cependant (mouais…), c’est que tu ne manques vraiment pas d’air. Se substituer ainsi à la Justice… Aurais-tu oublié que tu vis, comme nous, bien qu’étant sur une autre planète, dans un état de droit ? À moins que tu n’estimes être au-dessus des lois comme les princes dont tu lèches les pompes ? Fais gaffe, car se mettre en position ∏/2 présente quelque danger, et peut-être ferais-tu bien de numéroter numériser tes abattis.

.

Je n’ai aucune idée sur la raison pour laquelle je cite ce chant “La semaine sanglante”. C’est encore mon inconscient qui me joue des tours. Ou l’inconscient collectif ?
Texte de Jean-Baptiste Clément, 1871, sur l’air du Chant des Paysans (1849) de Pierre Dupont.

Sauf des mouchards et des gendarmes,
On ne voit plus par les chemins,
Que des vieillards tristes en larmes,
Des veuves et des orphelins.
Paris suinte la misère,
Les heureux même sont tremblants,
La mode est au conseil de guerre,
Et les pavés sont tout sanglants.

Refrain :
Oui, mais…
Ça branle dans le manche,
Les mauvais jours finiront,
Et gare à la revanche
Quand tous les pauvres s’y mettront ! (bis)

La suite des paroles

Une video (avec le temps des cerises)

Le temps des pruneaux n’est pas encore sous presse, mais patience…

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, éthique, société, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s