Abus de biens sociaux

Ah nom tidieu, c’est quoi qu’i sont en train de nous mitonner dans leur cuisine, les grands chefs ? C’est-i qu’i feraient réchauffer encore le même rata, les restes, quoi. Les vieux restes. Daubés, pourris, insanes.
Bon, c’est vrai, i y’en a qui aiment ça, les rengaines. Pour preuve qu’i sont contents, les pov’ pommes niaiseux, c’est qu’i’z’en r’demandent. Tu vas voir qu’aux prochaines élections i y’en a encore qui vont r’voter pour le ch’tit. Pas le chtimi, le ch’tit. Çui qui pavane, qui ergote, que s’coue sa crête pour qu’on voit qui c’est le cake de la basse-cour. Ah elle est belle la voletaille, belle et conne. Mais l’autre, là, a s’en fout pas mal qu’elle soit niaise la voletaille, à moins qu’i soit tout benêt, va savoir. La basse cour, j’t’en foutrais !

Bon soyons juste, y’a pas que lui, même si qu’il se met toujours devant sur les photos des médias, comme i disent. Et la télé, je te dis pas. L’aut’ jour avec les trois muets, des jounaleux i paraît. J’te jure !

Y’a pas que lui, même si on le voit surtout lui. J’ai pas dit Lui, pace que ça, quand même, c’était au’ chose. Je les avais tous dans le cabanon au jardin. La double page du milieu. Ah pute borgne ! Non mais tu me vois punaiser son portrait sur la porte de mes cabzingues ? Mon cul, ouais ! Pétain, à la limite, je dis pas. Pétain coup, nom ti dieu ! De Gaulle aussi, je dis pas non. Une super gonzesse double page punaisée là où c’qui faut, et vive la gaule.
Mais lui, le ch’tiot, va te faire foutre.

Le jardin, j’voulais y remballer. T’es pas fou, qu’i m’a dit, Nénesse. Avec c’que les autres i nous mitonnent, tu ferais bien tant mieux pis d’y garder. Pace que les carottes qu’i te font miroiter, c’est pour te les mettre dans le cul la balayette.
Nénesse il est loin d’être con. La preuve c’est qu’il vote pas. Les charlots, qu’i dit, c’est pas demain l’avant veille qu’ils me verront voter. J’préfère encore aller à la messe. Sauf si qu’ils arrêtent leur connerie vote blanc vote nul. Et pis quoi ?

Les patates ça donne pas tant, mais ça donne quand même. Navets poireaux, rien à redire. Les carottes non plus. C’qui me fait souci, c’est les tomates. J’crois pas qu’elles s’ront mûres quand il viendra, le ch’tiot. P’têt que pour une fois je m’en irai en quérir à la superette, provenance Maroc ou par là-bas, mais j’ai rien contre, faut pas croire, enfin pas plus que ça.

Bref, je voulais dire qu’ils nous y mettent profond les salopiots. Et pires salopiots que le patron de Nénesse, le con ! M’sieur Gérard qu’i s’appelle. Grainetier. Qu’il aurait détourné du pognon. Tu parles ! Une multilocale, c’est pas une multinationale, tu peux m’croire. Sous prétexte qu’il entretiendrait paraît-il une ou deux poules, et avec quoi je vous prie, voilà qu’on lui colle la financière ou un truc comme ça. Des conneries, oui !
Enfin bref et toujours est-il qu’il a été accusé d’abus de biens sociaux.
Et Nénesse, au chômage. Moi je suis pas contre, comme ça on peut se voir le temps qu’il faut pour se voir comme il faut, ce qui fait qu’on s’entend bien.

Les charlots là-haut, avec le pognon qu’i nous pompent pour y donner aux banquiers, c’est quoi ? qu’il me dit, Nénesse, c’est pas des abus de biens sociaux ?
Ben j’crois bien, que je lui dis. J’crois bien.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans écrits libres, éthique, médias, télévision, politique, économie, société, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s