16 nov – Soirée enfants sur TF1, France 2 et Canal +

« J’ai regardé la télé l’autre soir. Ils passaient un conte pour enfants, une histoire avec des nains, qu’on se demande ce qu’ils racontaient. Celui qui causait toujours et qui coupait les autres, il était tout mielleux et collant, qu’à un moment j’ai même cru que j’en avais sur ma tartine. Le mardi soir, comme ma maman elle a pas de sous, on petit déjeune. Les autres ils disaient presque rien, comme si ils savaient que si ils disaient quelque chose de pas d’accord avec celui qui avait l’air d’être le chef, ça servait à rien. Alors ils disaient presque rien. »

 

« C’est même pas vrai que c’était un conte, pace que moi j’y ai aussi regardé. Avec mon papa. Tu te couches pas, qu’elle lui a dit ma maman, et pourquoi tu veux que j’me couche, c’est déjà fait, qu’il a dit mon papa. Tu as oublié que l’usine elle a fermé, qu’il a rajouté. C’était un match qu’il y avait, mais y avait qu’une équipe et un goal. Le goal, il est drôlement fort. Il a laissé passer plein de balles, mais les arbitres ils ont rien vu et ils ont pas compté les points ni vu les poings des joueurs pas contents. Vendu, qu’il a gueulé plusieurs fois mon papa. De la cuisine où ma maman elle faisait cuire des nouilles, elle lui a dit qu’il pourrait mesurer ses mots. J’ai prêté mon double décimètre à mon papa, mais qu’est-ce que tu veux que j’en fasse, qu’il m’a dit. »

 

« Ma mémé elle m’a dit que tout ça c’était du théâtre. Mais qu’est-ce qu’ils jouent mal, à part le petit qui a le rôle principal, qu’il le connaît drôlement bien son rôle, tout par cœur, qu’il récite. Ça, c’est moi qui le dit, parce que ça faisait comme quand la maîtresse elle nous demande de réciter la leçon. Ma mémé elle est toute vieille, mais moins que mon papa et ma maman qui sont morts. Mon papa c’était à Karachi, dans un accident d’autocar en 2002, et ma maman c’était après. Ma mémé elle dit que si ça continue comme ça elle va en mourir. Moi j’ai pas bien envie. »

 

« C’était Zorro, qu’il y avait. C’était pas les mêmes costumes, mais je suis sûr que c’était zorro. J’ai moins aimé que d’habitude, parce que j’aime pas trop quand les costumes c’est pas comme toujours et les voix non plus. Les trois méchants étaient tous contre lui, mais il était bien plus fort qu’eux, Zorro, et il leur clouait le bec. Il aurait eu son épée, il les aurait découpés en morceaux, mais comme ils étaient pas si méchants que ça, il leur aurait seulement fait peur. Moi j’aurais été Zorro, je les aurais coupés en rondelles, parce que j’aime pas quand les gens ils sont tout mous, qu’ils lèchent les bottes, et je trouve que le film, on s’ennuie. »

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans médias, télévision, société, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s