Rêve de trahison

 

J’ai rêvé que je m’appelais JLB J’aurais préféré JB, mais c’est ainsi, et tant pis pour le scotch. JLB, allez savoir pourquoi, alors qu’habituellement, je me nomme JC.
Dans mon rêve, une relation, quelqu’un en qui j’avais confiance me trahissait.
Pourtant, peu de temps auparavant, il m’avait laissé entrevoir à quel point je comptais pour lui. De mon côté, je l’avais assuré de mon soutien.

Dans mon rêve, il me plantait un couteau dans le dos, se détournait de moi, m’abandonnait puis m’ignorait.

Dieu merci, ça n’était qu’un très mauvais rêve.

Je lui ai téléphoné et, je ne sais pas pourquoi, lui ai simplement dit : « C’est pour quand la deuxième couche, NS ? »
C’est alors que je me suis réveillé.

Bizarre. JI, j’aurais compris, mais NS… Vraiment bizarre. C’est pourtant bien Judas Iscariote qui aurait trahi, et non pas Notre Seigneur…

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans onirisme, politique, économie, projection, société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s