Trouver l’erreur

Des masses de gens usent de Dieu comme bon leur semble, agissant en Son nom. Excellente idée. Désormais, moi aussi.
Car ce que nous faisons est le prolongement de Sa pensée. Et toc !
C’est pourquoi, et vu que je ne suis qu’un de ses nombreux instruments, je laisse aller mes doigts sur le clavier sans les contenir, les empêcher, ni les villipender s’ils produisent un écrit que je n’apprécie pas.
Dieu m’a fait un corps, des mains avec des doigts au bout : qu’Il l’assume. Après tout, c’est un grand garçon.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans impiété, religions, idéologies, société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s