C’est des Roms

Ma femme de ménage… Un poème ! Plus branque que ça, faut faire le déplacement au moins jusqu’au ministère de la connerie. Y’en a pas, je sais. Alors disons le ministère de l’intérieur.
La pauvre y est pour rien, je lui accorde. Faut dire qu’avec ces infos qu’elle regarde et écoute (au lieu de simplement faire ce qu’elle réussit le mieux, donc rien) pour parfaire “sa franchèse », comme elle dit, son ciboulot doit être en surchauffe. C’est ma “femme de méninges” que je devrais dire.
13 heures 30. Radio et télé sont au max. Penser à demander aux voisins de me régler la taxe. Reprise des titres : un viol, un casse, expulsions de Roms, une inondation. La routine. Ça sent quelque chose de mangeable.
 « Massiou, la repasse est prête dans la dix minoutes, à qkqkqchose pris ».
— Merci, très bien, c’est gentil. Le temps de relever mon courrier sur l’ordi et d’y faire deux trois bricoles…
— Massiou, j’a jouste fini ragé la boureau et nattoyé la boureau et vadé la courbille papier la boureau, l’a tote propre tote propre.

Une bonne dizaine de courriels de merde, des pubs. Cliquer sur les liens de désabonnement (comme si je m’étais abonné), il y a longtemps que je ne le fais plus : ça ne sert à rien. Courrier fini, je dois copier le même gros fichier sur des CD rom pour les remettre aux gars de mon agence. 
Rien dans le premier tiroir. Rien dans le deuxième. Idem partout. Ils sont nulle part. Où ai-je bien pu les fourrer ?

— Philomèèèèèène !
— Voui massiou, à la vout sarvèce, voilà, voilà.
— Les cédéroms, ils sont passés où ?
— C’est des Roms, alours moi tosse jités, tosse pobille, tosse salapri. C’est des Roms, eux pas ici, michants, vouleurs. Az’ y a dit à la téléssef. Tosse jités dihors.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans littérature, nouvelles, contes, obscurantisme, intolérance, rumeurs, société, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour C’est des Roms

  1. Phare & Night dit :

    Ce que vous n’avez pas précisé, c’est qu’en réalité Philomène s’appelle Luminitsa. Ce qui lui va comme un gant, donc mal, vu que ça veut dire à peu de chose près « lumière ». Et Luminitsa est une Rom, une vraie de vraie. Pourquoi ne pas l’avoir dit ? Parce que vous la faites travailler au noir ? Parce qu’elle n’est pas en règle ? Parce que vous traficotez ?
    Ah, je vois votre tête, et vous aimeriez bien savoir comment je suis au courant. Mais vous ne saurez rien de mes sources.
    Pour passer aux choses sérieuses, est-ce que vous chantez bien ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s