Football Chine-France

Ah! que personne ne dise au bon gars Raymond d’aller se faire foot. D’ailleurs, il n’en aurait rien à cirer, puisqu’il se dit confiant, qu’il y croit, voire même qu’il est sûr du succès de SON équipe. Tous des branquignoles ? Que nenni ! Car ne doutons pas que les uns et l’Autre n’ont pas une seule donc unique botte secrète, mais au moins onze plus une douzième, ultime, celle de Domenech. Z’allez voir.

Et pis c’est quoi ce patacaisse qu’on fait à propos du match contre la Chine ? Parce que premièrement, real politic exige, il n’y a aucune raison qu’on soit CONTRE les Chinois. Les Chinois sont nos amis, qu’on se le dise, et partant de là, rien de plus normal qu’on leur ait fait une gentillesse. Imaginez un instant qu’on leur ait mis une déculottée. La honte ! Plus des contrats qui s’envolent, et avec les dernières cendres qui se baladent encore dans l’atmosphère, pas sûr qu’on puisse les récupérer.
Deuxièmement, le classement des équipes. Quels en sont les critères, pour servir quels intérêts ? Moi, ce que j’en dis, c’est qu’il n’est plus d’actualité. On en aura une preuve supplémentaire d’ici quelques jours, la première étant que la Chine a bel et bien battu la France, et pas qu’en foot professionnel –transfuge pour l’appât du gain d’un sport honorable– dont je n’ai rien à faire sinon qu’à en déplorer l’existence.
La Chine a progressé, son foot aussi. Et si la France a perdu, c’est tout simplement que l’équipe adverse est devenue excellente. Ça ne peut être que ça. Et si je perdais toute raison, je serais prêt à parier que ces deux équipes seront face à face lors de la finale du Mondial.

Alors plus personne n’osera dire à notre bon Raymond d’aller se faire foot.

 

 

Vous remarquerez au passage qu’afin de protéger mes contrats en cours avec le Zonghua Renmin Gonghe Guo, autrement dit l’Empire du Milieu, et pour gagner du temps car le temps c’est de l’argent, la Chine, j’ai placé dans le titre ce mot merveilleux et éclairant (Chine) devant l’autre mot (France) d’une banalité affligeante (une banalité est presque toujours affligeante, je n’y puis rien).

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans rumeurs, société, sport, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s